Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 11:25

Un lecteur nous fait l'amitié de nous partager un témoignage tout à fait étonnant - et touchant - concernant notre cher Professeur. Celui de la psychanalyste Eva Fuzessery, paru dans son autobiographie "Le Tango de l'Archange - de Budapest au 5 rue de Lille".

 

Dans cet ouvrage, l'auteur nous révèle qu'elle a été élève de Claude Tresmontant et rapporte quelques souvenirs le concernant. Tresmontant l'aurait aidé et conseillé pour étudier Saint Thomas d'Aquin qui l'effrayait un peu, sa langue maternelle n'étant pas le Français, mais le hongrois. Il lui a aussi écrit une lettre d'encouragement qu'elle publie et qui s'avère chargée de tendresse :

 

"Un professeur de philosophie remarquable enseignait alors à la Sorbonne : Claude Tresmontant. A la fin d'un cours, désemparée devant ma difficulté à aborder les philosophes, de Parménide à Bergson, je lui confessais ma crainte d'un échec assuré... Cet homme de mérite, non seulement a su m'entendre, mais il m'initia à une méthode particulièrement rigoureuse, me demandant de lui rendre compte de mon travail de lecture de "La Durée" de Bergson par écrit. Il me présenta à un petit groupe de quatre étudiants avec qui je pouvais m'exercer aux dissertations.

 

"Nourrissez-vous bien, disait-il, ça vous donnera de l'énergie, l'excellent groupe de travail vous aidera dans les devoirs écrits."

 

"Dans mon studio minuscule comme une chambre de bonne, rue Saint-Dominique, mes pensées esquivaient tant bien que mal les murmures teintés d'angoisse ricochant contre les parois de ma solitude. Comprenait-il ma souffrance ? L'idée m'effleura que lui aussi aurait pu traverser des épreuves... sa présence et ses encouragements se déposèrent tel un petit caillou blanc sur le chemin de mon isolement... (…)

 

"Quant aux cours de Claude Tresmontant et à sa manière très moderne d'aborder la philosophie et la religion au regard de la science, ils étaient pour nous, chaque semaine, un moment d'enrichissement. Nous avons ainsi assisté de près à l'élaboration d'un de ses ouvrages édités au Seuil.

 

"Après lui avoir remis mon premier compte-rendu de lecture, il me retourna un petit mot resté entre les pages d'un livre... Attaché à un article de journal, le bloc-notes de François Mauriac qui faisait son éloge, jauni par le temps, il vint glisser à mes pieds un soir, un peu par hasard...

 

« Faculté des lettres et sciences humaines,

 21 décembre.

 

Chère Mademoiselle,

 voici un petit compliment qui, je l'espère, paraîtra suffisant.

 S'il ne l'est pas, dites-le-moi, je l'améliorerai.

 Notez, de plus, qu'il est sincère !

 Et je n'ai pas parlé de votre merveilleuse écriture...

 Courage donc, travaillez bien, et quand vous serez dans les hautes sphères de la science, des arts ou des lettres, souvenez-vous d'un moniteur de philosophie qui, comme Joseph dans la prison de Putiphar, vous a prophétisé les plus hautes réussites.

 

Cl. Tresmontant. »

 

"Si ma belle écriture d'étudiante manquait de trait et de caractère, son compliment me laissa dans un embarras singulier...

 

"Cependant sa lettre, son mot lumineux, pareil à l'étincelle d'un improbable météore dans l'obscurité du ciel de mon exil, traçait un chemin vers l'avenir fait de confiance et de dépassement.

 

« Tresse mon temps », c'est ainsi qu'il prononçait son nom. Il m'aida sûrement à tresser le mien en m'inscrivant dans ma durée, confortant la poursuite de mon cursus universitaire.

 

"Je lui adresse [aujourd'hui] un petit clin d'oeil vers l'éternité..."

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu BOUCART - dans Généralités
commenter cet article

commentaires

Eva Füzesséry 21/10/2013 17:28


Avec mes remerciements posés tout à l'heure, j'ai oublié de demander


de corriger l'information concernant ma langue maternelle qui est le hongrois.


merci Eva Füzesséry

Matthieu Boucart 02/11/2013 20:27



Voilà l'erreur corrigée!  Merci à vous Eva pour ce précieux témoignage qui nous découvre un pan de la belle âme de
notre cher Professeur.



Eva Füzesséry 21/10/2013 17:06


cher Mathieu Boucart,


je viens de m'apercevoir que vous avez publié sur le site concernant Claude Tresmontant les souvenirs que j'ai évoqué à propos de ce professeur de philosophie exceptionnel, ça m'a beaucoup
touchée... En effet, lorsque j'aurais aimé le revoir, il n'était plus parmi nous, et j'ai ressenti un profond regret. Je suis d'autant plus heureuse que vous avez publié sur ce blog toute ma
reconnaissance à son égard. Ainsi, si je n'ai pas pu le lui dire de son vivant, au moins cela parvient à tous ceux qui l'ont aimé, admiré.


Encore merci


Eva Füzesséry

Jérémy Marie 24/04/2012 23:20


A noter que le mot de "moniteur" est un terme que Tresmontant a repris de Laberthonnière quand celui-ci se confiait à Blondel pour éviter le mot "maître" qu'il préférait réserver à nous savons
qui.


 


Jérémy Marie.

Présentation

  • : Le blog Claude Tresmontant
  • Le blog Claude Tresmontant
  • : Blog consacré à l'un des plus grands métaphysiciens catholiques du XXe siècle, qui démontra le caractère irrationnel de l'athéisme.
  • Contact

Visiteurs actuels

Recherche

Dailymotion

Les vidéos de claude-tresmontant sur Dailymotion

Archives